Home Montana Road Trip dans le Montana, des Rocheuses aux Grandes Plaines
Train Montana

Road Trip dans le Montana, des Rocheuses aux Grandes Plaines

23 janvier 2018

Je vais vous parler ici de l’Etat du Grand Ciel – Big Sky Country -, celui des grandes rivières à truites et des montagnes rocheuses, celui des grizzlis et des villes fantômes, celui des films de Robert Redford et des livres de Norman Maclean. Bienvenue dans le Montana.

Le Montana ne s’offre pas facilement. Situé dans le Nord-Ouest des Etats-Unis, bordé par le Canada à sa frontière nord, il est entouré d’Etats tout aussi sauvages que lui : Le Wyoming, l’Idaho et les deux Dakotas. Sa situation géographique en fait une étape éloignée des principaux parcours classiques de l’Ouest américain. Aussi, le Montana se découvre en général par ses deux parcs nationaux, le mystique Yellowstone et le plus secret, mais tout aussi impressionnant, Glacier National Park. En réalité, si ces lieux restent des émerveillements, je ne peux que vous conseiller de vous perdre en dehors des sentiers battus, de pousser plus loin le voyage et d’essayer d’appréhender le Montana à travers ses paysages quotidiens, sa culture et son histoire. Vous découvrirez alors un Etat où le temps s’est arrêté, bercé entre nature et traditions, où l’esprit des cowboys demeure toujours. Pour moi, le Montana – tout comme son sosie désert qu’est le Wyoming – reste inscrit dans un concept qui sent bon la conquête de l’ouest, celui de la frontière.

Montana paysage

 

Le Montana : Quand?

Au cours de mes trois road trips aux Etats-Unis, je suis allé deux fois dans le Montana. À chaque fois, j’y suis resté environ une semaine (quand on aime, on ne compte pas) durant la période estivale. Je conseille particulièrement cette saison, la météo y est clémente, la chaleur supportable et les couchers de soleils splendides. À l’inverse, le reste de l’année (notamment l’hiver et le début du printemps) est rude et presque en permanence enneigé.

 

Le Montana : Comment?

À l’instar de l’ensemble des visiteurs, j’ai découvert le Montana par son entrée sud, celle du Yellowstone, mais également par son entrée Nord qu’est le Parc national de Glacier. Je n’évoquerai ici que le second des deux, le premier étant le parc le plus connu des Etats-Unis, il peut aisément se passer de mon récit. Une fois cette étape terminée, je vous guiderai à travers le Montana des locaux, celui qui reste préservé des touristes.

 

entrée sud, porte yellowstone
Entrée Sud, porte du Yellowstone

 

Glacier National Park : Au cœur des Montagnes Rocheuses

Le parc national de Glacier est l’un des plus beaux parcs que j’ai visités. Pour le parcourir, je ne peux que vous conseiller d’emprunter la fameuse  » Going-to-the-Sun Road  » qui reste une des routes panoramiques les plus impressionnantes des Etats-Unis. Attention, cette dernière est fermée une bonne partie de l’année en raison de l’enneigement.

les rocheuses montana

 

Ce parc peut donc être visité en voiture et, contrairement au Yellowstone, sa fréquentation est assez faible. Cela permet donc de pouvoir s’arrêter sans difficulté aux différents panoramas qui jalonnent le bord de route.

montana rocheuses

 

Malheureusement, je n’ai pas pu rester plus d’une journée à visiter le parc, nul doute qu’il en faudrait plusieurs pour pouvoir en appréhender qu’une petite partie. Cependant, une journée bien remplie a suffi pour parcourir la route d’un bout à l’autre et faire une belle randonnée, celle du Hidden Lake Trail.

glacier usa
Panorama du Hidden Lake

 

La randonnée se compose d’une première partie très balisée et assez fréquentée par les touristes. Il ne faut pas hésiter à continuer votre chemin afin de descendre jusqu’au lac, le paysage y est vraiment magnifique. Pour les plus téméraires d’entre vous, un petit chemin (qu’il faut presque se frayer) vous emmènera vers le haut d’une cascade. Malgré mon envie de voir la vue de ce point, une chèvre des rocheuses s’opposa à ma volonté. Pour l’ensemble de ce petit périple, il faut compter une dizaine de kilomètres, un dénivelé raisonnable et environ 3 heures.

chèvre des montagnes

Au delà du paysage, cette randonnée vous offrira la chance de pouvoir observer une faune très présente. Les hôtes sont nombreux et généralement peu farouches. Parmi ceux-ci, j’ai aperçu de nombreuses chèvres des rocheuses, des marmottes canadiennes et des BigHorn.

chèvre montana

 

Montana : A River Runs Through It

Je ne vais pas vous le cacher, le Montana pris dans sa dimension Est n’a que peu d’intérêt. Il s’agit d’un paysage typique des grandes plaines américaines. Si cela mérite d’être vu, je ne pense pas que cela nécessite un détour ou une étape nécessaire. Cela dit, si vous êtes passionné d’histoire américaine, sachez que le Sud-Est de l’Etat possède un attrait non négligeable, le site de la fameuse bataille de Little Bighorn qui opposa le 7ème régiment de Custer aux différentes nations indiennes en 1876.

montana landscape

plaines usa

montana road

Cette petite digression faite, je vais évoquer le reste de mon périple dans le Montana. Celui-ci s’est axé autour de deux villes et de leurs environs : Missoula et Bozeman. La première se situe dans l’Ouest de l’état et se visite aisément après le parc national de Glacier. La route entre ces deux points se révèle assez majestueuse. Deux trajets sont ici possibles :

    • le plus connu va vous conduire à longer les eaux pures du Lac Flathed.
    • La seconde vous mènera sur une route plus discrète mais inscrite entre montagne, lac, rivières et forêts de conifères.

 

Étape première : Missoula

La ville de Missoula fut l’un des mes coups de cœur aux Etats-Unis. La ville n’est pas grande et à part des bars remplis de locaux, l’ambiance n’y est pas des plus folles. Mais après tout, on ne vient pas dans le Montana pour les mêmes raisons que l’on va à South Beach, donc cela ne devrait pas vous poser de problème. Autant être franc, l’architecture n’a rien de spectaculaire mais fleure bon l’Ouest sauvage. Vous y trouverez des boutiques d’antiquaires où les colts se mesurent aux fourrures de loup et des librairies remplies d’ouvrages d’auteurs appartenant à l’école du Montana. Pour sûr, cette littérature des grands espaces sera une magnifique compagne de voyage.

Missoula Montana

Je vous conseille de faire un petit détour par l’Université du Montana. Même si ce n’est pas une des universités de la fameuse Ivy League, vous retrouverez ici l’ambiance des campus américains avec une architecture universitaire typique et son équipe de foot US adorée (Go Grizzlies!).

Dernier petit conseil sur Missoula (mais cela vaut pour l’ensemble de l’état). Si vous aimez les bonnes bières, sachez qu’une brasserie installée dans Missoula produit un brevage délicieux et varié dont l’eau provient directement de la grande rivière à truite qu’est la Blackfoot River. (Cela dit, vous pouvez trouver ces bières dans tout Walmart qui se respecte).
bière du montana

Deuxième étape : Bozeman

Située au sud de l’Etat, Bozeman est une ville à la taille restreinte dont les points d’intéret résident presque tous dans son artère principale. Ici, l’architecture est similaire à celle de Missoula, mais l’ambiance y est différente. Les galeries d’art sont nombreuses, tout comme les échoppes de vêtements et les antiquaires. En réalité, Bozeman ressemblerait presque à un îlot hipster entouré d’une mer de ranchs.

Bozeman road trip montana

bozeman montana

À l’instar de Missoula, l’université d’état du Montana est un point central de la ville, bien que son architecture soit moins typique du style universitaire américain. Cela dit, l’ambiance campus est bien présente et on ne peut que souhaiter y voir le fameux derby opposant les Grizzlies de Missoula aux Bobcats locaux.

Point d’intérêt non négligeable de la faculté, le Museum of Rockies est particulièrement intéressant pour peu que l’on s’intéresse aux recherches paléontologiques (ou que l’on soit, comme moi, fan de Jurassic Park).

 

Cependant, l’intérêt principal de Bozeman se trouve dans ses alentours. Le film « Et au milieu coule une rivière » y fut tourné et vous retrouverez ainsi les paysages les plus typiques du Montana. Pour cela, je vous conseille d’aller en direction de Big Sky, sur une petite route de montagne, vous longerez la Gallatin River. En prolongeant la route, vous arriverez au parc du Yellowstone.

Gallatin River

gallatin river road

 

De même, vous pouvez également prendre la route de la bien nommée Paradise Valley. Ici, sur fond de montagnes rocheuses aux neiges éternelles, vous pourrez y apercevoir des élevages de chevaux, des ranchs mais aussi, graal suprême, quelques bisons sauvages. Quand je vous avais dit que c’était l’Ouest!

Mon récit va se terminer. Le Montana ne s’écrit pas (du moins pas par moi), il se vit. Je vous livre donc, pêle-mêle, quelques clichés pris sur la route et qui correspondent à ce que vous pourriez découvrir en vous rendant dans l’Etat du Grand Ciel. Prochainement, je vous raconterai une anecdote particulière de mon expérience de l’Ouest, celle de passer une nuit dans un véritable tipi amérindien planté au milieu des terres sacrées des Shoshones.

paysage montana

plaine montana

plaines du montana

route du montana

 


 

Cet article est particulier : il a en effet été écrit par mon frère Victor! J’ai réussi, après maintes tentatives, à le faire décrocher cinq minutes de la rédaction de sa thèse pour partager ici sa passion du Montana. Si vous insistez avec moi il pourrait bien écrire sur le blog plus souvent car il a voyagé aux quatre coins des Etats-Unis et du Canada!

 coucher de soleil usa

Alors le Montana?

Vous connaissiez déjà? Vous l’imaginiez comme ça?

Et surtout ça vous a donné envie de le (re)découvrir? Car moi oui!!

4 comments

tania 23 janvier 2018 at 18 h 38 min

ah ouiiiii j insiste c trop beau franchement
félicitations à Victor
clairement on est dans un autre monde
pr les amateurs de grands espaces c wouah
merci à lui d avoir pris le temps de décrocher de sa thèse ça valait le coup

Reply
Ludivine 23 janvier 2018 at 20 h 12 min

ah merci ça va lui faire plaisir!!

Reply
Pierre 24 janvier 2018 at 9 h 05 min

la nature est tout bonnement sublime :))

Reply
Wander with Lola 24 janvier 2018 at 14 h 59 min

Les photos sont magnifiques! Je pense y aller cet été, probablement en juin, vu que je suis au Canada se serait dommage de ne pas y passer et puis je rêve de voir Yellowstone! Mais avec cet article, j’ai la curiosité d’en voir plus maintenant! Pour ma part, j’ai visité la pointe canadienne du Glacier National Park, qui s’appelle Waterton Lakes, c’est magnifique et beaucoup moins visité que les autres parcs plus connus. Mon compagnon de route ne pouvant pas se rendre aux USA à ce moment là, nous sommes restés du côté canadien. J’irai donc aussi dans ce parc et je ferai cette rando dont ton frère parle car c’est sacrément joli! Dés le début j’ai pensé à « Et au milieu coule au rivière », merci d’avoir confirmé que c’était bien dans le Montana j’avais le doute 🙂

Reply

Leave a Comment

%d blogueurs aiment cette page :