Home Road-Trip Bilan du road trip USA – le sud des Etats-Unis, de Los Angeles à Miami
bilan road trip usa

Bilan du road trip USA – le sud des Etats-Unis, de Los Angeles à Miami

25 juillet 2016

Voici un bilan de notre voyage dans le sud des Etats-Unis, un road trip de Los Angeles à Miami. Nous étions partis avec une idée très vague de l’itinéraire à suivre, je vous parle ici du trajet que l’on a finalement effectué, la façon dont on a voyagé, nos découvertes et ce qu’on a aimé…ou pas!

Comme cet article devenait trop long je l’ai séparé en deux, je vous parle dans celui-ci des informations pratiques et dans la seconde partie je m’attarderai plus en détails sur nos souvenirs les plus marquants et nos endroits favoris. 

Pour ceux qui arrivent ici sans avoir lu mes précédents articles je vais faire une courte présentation de ce voyage: après deux ans en Nouvelle-Zélande nous sommes revenus en Europe en passant par les Etats-Unis. En provenance de Melbourne en Australie, nous avons atterri à Los Angeles, traversé le pays puis nous sommes repartis de Fort Lauderdale en Floride pour Londres, cela explique le trajet ouest-est de ce voyage qui se fait souvent en sens inverse! Nous étions en Novembre-Décembre et comme nous n’étions pas sûrs de la météo que nous allions avoir nous avons choisi de voyager le plus au sud possible, là où les parcs ne ferment pas en hiver. Je vous explique tout ça!


 

Le trajet

On commence par une carte très simplifiée du trajet (car il a parfois été chaotique!) qui vous donne déjà une bonne idée du chemin parcouru et des Etats traversés.

 
Pour rentrer un peu plus dans les détails, nous avons visité 8 états :
 
– la Californie: 7 jours
    De Los Angeles on est rapidement partis pour San Diego,
on a ensuite traversé les déserts du sud californien.

san_diego_beach

 
– l’Arizona: 4 jours
 De Scottsdale à Bisbee, on a visité le sud de cet état.

apache trail

 
– le Texas: 8 jours
De San Antonio à Beaumont en passant par Austin.

bandera

 
– la Louisiane: 3 jours
Consacrés à visiter la Nouvelle-Orléans

nouvelle-orléans

 
 – l’Alabama: 1 jour
Un petit tour à Mobile et puis s’en va 

mobile en alabama

 
– la Géorgie: 2 jours
Deux journées pour découvrir Savannah et ses alentours  

savannah

 

– la Caroline du Sud: 3 jours
      On est monté jusqu’à Charleston pour ensuite redescendre en Floride

Charleston

 

– la Floride: 12 jours
En deux parties, la première à découvrir le nord de l’état,
la seconde à voyager sur la côte ouest de la Floride avant de rejoindre Miami.

st augustine

Nous avons également fait un petit saut au Mexique à Tijuana et traversé le Nouveau-Mexique et le Mississippi mais sans nous y arrêter, au total cela fait donc 10 états et 4 fuseaux horaires, de quoi nous remettre petit à petit du décalage horaire. 


 

Durée du voyage 

40 jours, nous sommes arrivés en Californie au début du mois de Novembre pour repartir de Floride à la mi-Décembre. 

 

La préparation

Aucune! C’était un vrai road trip où on s’arrêtait où et quand on le voulait, hormis pour les premiers jours à San Diego et le dernier à Fort Lauderdale nous n’avions rien préparé ni réservé. Nous n’avions pas de guide de voyage (en Nouvelle-Zélande ils ne vendaient que les Lonely Planet par états et ce serait revenu trop cher – et trop lourd à transporter! – d’avoir autant de livres) jusqu’à la Nouvelle-Orléans où on en a trouvé un couvrant toute la partie Est du pays. Ce guide nous a aidé pour les grandes villes mais survolait le reste et les états peu touristiques comme l’Alabama.

Il est logique de penser que comme j’écris un blog de voyage j’en lis plein d’autres… et bien pas vraiment à l’époque! En partant en Nouvelle-Zélande j’avais vraiment eu du mal à trouver des informations en ligne car – on remonte là en 2013 – il n’y avait quasiment pas de blogs sur le sujet, j’étais donc restée sur cette idée que les blogs ne m’aideraient pas vraiment à préparer mon voyage…  J’écrivais le mien à la base pour ma famille et mes amis et c’est à mon retour en Europe que j’ai découvert le nombre impressionnant d’autres blogs de voyage. Bref, le site qui nous a aidé et que l’on consultait quand on avait accès au wifi d’un motel est roadtrippers et je le conseille vraiment, il suffit d’y rentrer un trajet et il nous montre ce qu’il y a à voir et à faire aux alentours.

 

La météo

En arrivant début Novembre on savait que la météo pourrait être un problème et qu’il faudrait adapter notre trajet en fonction. Pour exemple, la seule chose qu’on voulait vraiment faire c’était de finir en beauté par une semaine de farniente dans les Keys en Floride, on a donc été assez rapide sur la première partie du voyage pour pouvoir libérer assez de temps pour cela. En arrivant en Floride la météo est devenue très mauvaise dans les Keys (pluie, vent) ce qui nous a conduit à changer nos plans et visiter à la place le nord-est et la côte ouest de l’état. 

Pour vous donner une idée plus précise:

– on a eu un super temps sur la côte californienne (dans les 25° avec du soleil), chaud dans les déserts la journée mais plutôt froid la nuit, et on a eu des orages et de la pluie lorsqu’on était plus en altitude dans l’arrière pays. 

– en Arizona le temps était parfait, un grand ciel bleu et du soleil.

– arrivés au Texas on a eu froid alors qu’en réalité il devait faire dans les 20 degrés, c’était le temps de se rendre compte qu’on avait quitté l’ouest, les déserts et la chaleur. Nous avons donc sorti nos manteaux à San Antonio avant d’avoir très chaud du côté d’Austin. Par la suite on a vu que la semaine suivant notre départ du Texas il y avait eu une grosse vague de froid et de la neige, on y est allés au bon moment!

– il a plu à la Nouvelle-Orléans mais le climat restait doux.

– pour le vieux sud le climat était doux, entre 15 et 20°, avant d’atteindre la côte ouest de la Floride où on a eu très chaud avec des températures dépassant les 30°. 

Au final on est très content de la météo durant ce voyage mais il y a toutefois un petit point négatif à voyager à cette période de l’année: la nuit tombe très tôt! Cela raccourci énormément le programme de la journée car après 17 heures on ne pouvait plus faire grand chose, surtout quand on campait. 

 

Le nombre de kilomètres

On voulait les calculer et puis on a vite oublié! Il faut savoir qu’on a alterné les modes de transport et qu’on a fait les plus grosses distances en transport en commun, pour le reste on conduisait en moyenne 3 heures par jour.

Les trajets qui nous ont paru les plus longs en voiture ont été:

– la route de Joshua tree à Scottsdale nous a semblé interminable… seulement 3 heures 30 mais uniquement de ligne droite dans le désert où le paysage ne changeait quasiment pas. S’en est suivi une traversée de nuit de Phoenix sur une autoroute à 6 voies alors que le GPS ne fonctionnait plus: stressant!

– 5 heures de route du nord-ouest d’Austin à Beaumont au Texas, des paysages sans grand intérêt, un nombre incroyable d’animaux écrasés en tout genre et rien d’autre que du poulet frit à manger sur la route.

– 5 heures entre Pensacola et Jacksonville en Floride alors qu’on avait déjà parcouru une grande partie de ce trajet en sens inverse la veille.

 

Les modes de transport

On a loué 4 voitures:

– de San Diego en Californie à Tucson en Arizona

– au Texas, de San Antonio à Beaumont 

– en Floride, de Tallahassee à Daytona Beach

– puis de Daytona Beach à Miami.

On a pris 3 trains:

– Le Pacific Surfliner de Los Angeles à San Diego

– Le Sunset Limited de Tucson, Arizona à San Antonio, Texas.

– Puis de Beaumont, Texas à la Nouvelle-Orléans, Louisiane.

 Et enfin nous avons pris un bus de nuit qui nous a conduit de la Nouvelle-Orléans à Tallahassee.

 

L’hébergement

On a, au final, campé seulement 4 nuits : dans le désert d’Anza Borrego en Californie, sur l’Apache Trail en Arizona, au bord du lac Travis au Texas et à St George Island en Floride. 

On a fait du couchsurfing : 1 nuit à Scottsdale, Arizona; 2 nuits à Beaumont, Texas; 2 nuits à Jacksonville, Floride; 1 nuit à Fort Lauderdale, Floride. 

Nous avons dormi dans une auberge de jeunesse à San Diego, un bed & breakfast à St Augustine, un hôtel à Miami et des chambres airbnb à Austin et Charleston. Le reste des nuits nous avons dormi dans des motels.

Le Budget

On touche là au sujet tabou héhé, car pour être honnête on n’a pas trop voulu savoir combien on avait dépensé. Cela a été plutôt facile car on a payé avec notre compte commun néo-zélandais mais aussi avec des euros et des pounds donc on s’est vite perdu dans les taux de conversion!

Pour avoir une petite idée on a trouvé que c’était peu cher de voyager aux USA (nourriture, motels, essence… ) sauf pour une chose: les locations de voitures – en fait sur la partie assurance, la location en elle-même n’était pas si chère. Petite astuce d’ailleurs en passant, les locations étaient moins chères en allant sur les adresses américaines des sites internet de location de véhicule ou en choisissant le dollar en monnaie: c’était plus cher en euro et beaucoup plus en pounds…

Je développerai un peu plus ce point dans l’article suivant et je vous parlerai d’autres anecdotes et souvenirs, à bientôt! 

 

 

Ça devrait aussi vous plaire

Leave a Comment