Home Alabama Alabama – Le charme inattendu de Mobile
visiter-mobile-alabama-rue

Alabama – Le charme inattendu de Mobile

17 avril 2017

Lors de notre road-trip aux Etats-Unis on a passé quelques heures à Mobile en Alabama et je suis très contente de m’être arrêtée dans cette petite ville oubliée qui mériterait vraiment d’être plus connue. Un côté Nouvelle-Orléans voire même Savannah, voilà ce que je retiens de cet endroit avec le regret de ne pas y être restée plus longtemps. 

 

mobile

Une petite carte pour situer Mobile et l’Alabama!
La ville est située tout au sud de l’Etat, au bord du Golfe du Mexique, entre le Mississippi à l’Ouest et la Floride à l’Est.

 

Après quelques jours passés à la Nouvelle-Orléans on se retrouve face à un léger problème pour continuer notre route: on ne trouve aucune voiture à louer à un prix raisonnable car on est en plein week end de Thanksgiving. La seule solution que l’on trouve est de voyager en bus vers une autre ville où l’on louera un véhicule à un prix plus abordable. On réserve donc nos billets pour la ville de… Tallahassee en Floride! En le faisant on sait qu’on devra abandonner une grosse partie du parcours prévu et en particulier ce que j’attends le plus: la Louisiane, ses bayous, ses plantations et son pays cajun!

Le plan est de rebrousser chemin depuis Tallahassee pour traverser le Panhandle de la Floride, l’Alabama, peut-être de faire un saut dans le Mississippi et puis de remonter en direction de la Caroline du Sud et de la Géorgie. Je peux déjà vous dire que ça ne s’est pas trop passé comme prévu comme bien souvent dans ce voyage, c’est le charme des road trip non organisés non? 😉 Et c’est cette absence d’organisation qui nous fait arriver à Mobile à la nuit tombée.

A Pensacola, en Floride, après des heures de route, on vient de s’arrêter dans un café pour avoir un peu de wifi afin de réserver un motel pour la nuit. J’en profite pour regarder dans mon guide de voyage ce qui est écrit sur la ville et ça ne m’attire pas plus que ça. C’est encore et toujours de longues étendues de sable remplies de barres d’immeubles et d’hôtels, on en a vu toute la journée et ce n’est vraiment pas ce qu’on aime! Par contre ce qu’on voit sur la carte c’est qu’à quelques kilomètres de là… l’Alabama nous tend les bras! Nous voilà donc en route pour la prochaine ville, Mobile!

Je dois l’avouer j’ai toujours eu envie d’aller en Alabama à cause de Forrest Gump… Donc sur la route c’est Lynyrd Skynyrd obligatoire! 

 


Je vais faire un petit aparté sur notre guide de voyage: on est arrivé aux Etats-Unis sans guide pour un tas de raisons (manque de place dans nos sacs, budget si l’on devait acheter un guide par état, itinéraire très vague…). Je pensais naïvement qu’on s’arrangerait au jour le jour pour prévoir le voyage en cherchant quelques infos sur internet mais je n’avais pas compté sur l’état de fatigue qu’on allait accumuler durant ces semaines: on s’effondrait tous les soirs à peine arrivés à l’hôtel/camping et on s’arrangeait pour programmer nos journées à la va-vite le matin dans des cafés. Autant dire qu’on a dû rater plein de choses sur la route et qu’on a eu des moments de gros doutes (Texas, Floride…) sans savoir où aller ni quoi faire. Et puis, coup de chance! On nous a donné un guide de voyage qui traitait de toute la partie Est des Etats-Unis ce qui nous a beaucoup aidé à planifier le trajet dans certains endroits. Il y a quand même eu des petits points négatifs: vu la superficie à couvrir certaines villes voire certains états passent à la trappe en faveur des lieux plus touristiques; l’autre point négatif c’est qu’en tant qu’Européen on n’a pas vraiment les mêmes goûts et références que les auteurs américains. Avant d’arriver à Mobile on venait donc de se faire piéger en suivant pendant des heures une route scénique qu’on pensait longeant l’océan turquoise et qui en réalité était coincée entre des barres d’immeubles… 


 

 A la découverte des spécialités locales 

On approche de la ville à la tombée de la nuit et on a droit à un magnifique coucher de soleil qui se reflète au loin dans un très beau gratte-ciel. On a réservé un motel qui se trouve juste avant la ville et on y va directement en remettant la visite de Mobile au lendemain. En attendant on commence à avoir faim et je me mets à la recherche d’un restaurant pour tester quelques spécialités de l’Alabama. Quelques minutes plus tard on est sur le parking du Felix’s Fish Camp décrit sur internet comme un des meilleurs endroits de la ville, on est devant un énorme bâtiment de bois et de tôle rouillée surplombé d’un gros poisson, tout ça en bord de mer, j’adore l’endroit! Mais je regrette qu’il fasse déjà nuit noire car la vue doit y être superbe au coucher du soleil. 

visiter-mobile-alabama-15

En entrée Callum commande une des spécialités, les huîtres chaudes Rockefeller aux épinards. Pour moi c’est…une soupe de tortue au sherry, ce n’est pas mauvais mais je ne trouve pas de goût caractéristique à cette viande. 

Sur la route pour rentrer au motel on découvre qu’on est juste à côté de l’USS Alabama, on s’arrête donc pour le voir de plus près. Même en pleine nuit sa taille est très impressionnante et bien sûr Callum veut revenir dès l’ouverture pour le visiter… Sachant qu’il veut aussi retourner à Pensacola car il a vu qu’on était passé non loin d’un énorme musée militaire il va falloir choisir! Je ne suis vraiment pas fan de tout ce qui est militaire, j’ai réussi à esquiver la visite de l’USS Midway à San Diego mais j’ai quand même cédé et visité le musée du Général Patton à côté de Joshua Tree; il semblerait que ce pays soit rempli de musées de ce genre et je ne compte pas en faire deux dans la même journée car j’aimerais quand même découvrir Mobile! Il se décide pour celui de Pensacola et de retour dans notre chambre on décide de tout préparer pour le lendemain (pour une fois!) et de réserver la nuit suivante à Jacksonville; j’y trouve rapidement un couchsurfing (chez des Marines! Décidément…) comme ça on sera au moins tranquille le lendemain niveau organisation.

 

Une influence française 

On est debout tôt car il va nous falloir visiter Mobile assez rapidement à cause du programme qui nous attend (700 kilomètres dans l’après-midi entre autres 😉 ). On se dirige donc vers le centre historique qui est également le lieu où se trouve le fameux gratte-ciel qu’on a vu la veille. Dès le départ, en cherchant à se garer, je vois que la plupart des noms de rues sont en français, ça met dans l’ambiance je me crois de nouveau à la Nouvelle-Orléans. Royal Street, Louis Street, Dauphin Street, le square Bienville… Contrairement à d’autres lieux visités qui ont des noms d’origine française comme Beaufort ou Beaumont, Mobile se prononce avec l’accent français, pas besoin de tenter un son bizarre! 

Mobile est la troisième ville de l’Alabama et se situe le long de la rivière qui porte le même nom. Elle a été la capitale de la Louisiane dès 1702 (elle s’appelle alors Fort Louis de la Louisiane et celle-ci est bien plus grande que ne l’est l’Etat qui porte ce nom actuellement) et elle fit partie de la Nouvelle-France pendant une soixantaine d’années avant de devenir britannique, espagnole puis enfin américaine. Comme beaucoup de villes du sud son histoire a été marquée par la traite des esclaves et le marché du coton. Son architecture et sa vie culturelle ont ainsi des influences françaises, espagnoles, britanniques et africaines à la différence du reste de l’Alabama, en cela elle est très proche de sa voisine la Nouvelle-Orléans. 

visiter-mobile-alabama-11

On commence à voir des maisons en brique, ça change! Et ça nous prépare à la côte Est du pays.
Il reste toutefois cette petite touche de Nouvelle-Orléans avec les porches et balcons en fer forgé. 

 

Des immeubles colorés et… d’autres un peu à l’abandon

visiter-mobile-alabama-5

Encore ces balcons que j’adore.

visiter-mobile-alabama-2

visiter-mobile-alabama

Je me serais bien assise en terrasse ici… mais pas le temps pour un long petit déj’ ce jour là

On se promène au hasard, le centre n’est pas très gros mais je trouve qu’il est charmant et qu’il dégage quelque chose de paisible. Cette ville est très calme, on n’y croise presque personne et ça fait du bien après la foule de la Nouvelle-Orléans et la modernité écrasante des villes du Nord-Est de la Floride. Les petites rues sont très colorées, les maisons dépassent rarement un ou deux étages et les rares buildings sont plutôt jolis. Et puis les décos de Noël sont déjà en place, ça rajoute au charme. Comme on le découvrira plus tard à Savannah il y a des parcs avec de grands chênes et de belles fontaines, des bus qui ressemblent à de vieux tramways passent à côté de nous, on se croirait presque à une autre époque. 

visiter-mobile-alabama-14

gratte ciel mobile alabama

L’architecture moderne et moi ça fait deux mais là j’aime beaucoup ce gratte-ciel.

Et puis quelques surprises…

Au gré de notre balade on tombe sur des endroits surprenants comme… un temple égyptien en plein centre-ville! 

visiter-mobile-alabama-8

On ne se rend pas bien compte sur cette image mais il est vraiment grand, les sphinx à l’entrée étaient plus hauts que moi!
Comparez avec l’immeuble juste à côté ou le poteau à droite de l’image. 

 

C’était tellement incongru de voir ce temple à cet endroit là que dès que j’ai eu accès à internet j’ai fait quelques recherches. Ce bâtiment d’influence égyptienne a été construit en 1922 par des francs-maçons pour servir de lieu de réunion, il s’appelait alors le Scottish Rite Temple. Désormais on l’appelle le Temple Downtown et il est devenu une salle de réception.

Un peu plus loin on trouve le musée de Carnaval de la ville, le Mobile Carnival Museum. Les colons français ont apporté avec eux la tradition de fêter Mardi-Gras et dès 1703 il y a à Mobile des bals masqués soit 15 ans avant ceux de la Nouvelle-Orléans. Mobile est donc le lieu d’origine de Mardi-Gras aux Etats-Unis. Dès 1711 les parades prennent place et depuis la ville a conservé l’habitude de faire élire les rois et reines des communautés noires et blanches; les parades sont donc doubles et ce musée expose les costumes des vainqueurs. Carnaval est devenue une part importante de l’identité de Mobile, les écoles ferment pour Mardi-Gras et le festivités s’étalent sur plusieurs semaines. 

visiter-mobile-alabama-7

Pressés par l’heure on retourne à la voiture et juste à côté on tombe sur ce diner tellement parfait… c’est un gros regret de ne pas l’avoir testé car j’ai cherché des diners américains tout le long du voyage sans en trouver d’aussi beaux. 

diner alabama mobile

C’est plein de spécialités du sud en plus! 

J’avais une mauvaise image de Mobile avant d’y mettre les pieds, je crois qu’inconsciemment je l’associais à la marque Mobil et que j’imaginais donc une ville pétrolière en bord de mer. Ce court moment à m’y promener m’a vraiment séduit et c’est une ville où je retournerais avec plaisir si l’occasion se présentait. En plus il parait qu’au printemps la ville est superbe car elle est pleine d’azalées en fleurs!

 


Il est déjà temps de dire au revoir à l’Alabama (oui c’était très court!) et de repartir en Floride. Pour l’anecdote amusante (enfin pas sur le moment) vous vous souvenez que j’avais réservé un couchsurfing à Jacksonville en Floride? C’est à mi-chemin, alors qu’il trouvait la route super longue, que Callum s’est rendu compte qu’en me demandant de trouver un endroit pour la nuit à Jacksonville il a confondu avec… Jackson dans le Mississippi! Une petite erreur de nom et le programme du voyage a changé…

visiter-mobile-alabama-9

 

Si vous voulez en savoir plus sur notre road-trip dans le vieux-sud j’ai écrit un article ici.

Vous connaissez Mobile? Ça vous tente?

Si vous y êtes allés je serai ravie d’avoir vos impressions sur la ville.

Ça devrait aussi vous plaire

5 comments

Ophélie G. 18 avril 2017 at 20 h 16 min

Il y a un problème avec tes titres, la police d’écriture s’affiche en petits caractères chelous. 😉
A part ça, Alabama a l’air d’être bien sympa ! xx

Reply
Ludivine 19 avril 2017 at 20 h 45 min

ah merci! J’ai regardé je pense qu’il y avait un problème sous certains navigateurs… j’espère avoir réglé ça!

Reply
Stephanie 21 avril 2017 at 13 h 53 min

Je ne connais pas du tout ce coin, ça a l’air chouette ! (et chez moi tes titres apparaissent bien)

Reply
Ludivine 22 avril 2017 at 16 h 07 min

Ah super alors! Et oui c’est chouette, si tu passes un jour dans le coin…

Reply
tania 22 avril 2017 at 19 h 56 min

quelle aventure
c est vrai que Mobile je n en entends pas tellement parler
la poisse pour la résa
des barres d immeubles versus plages oups
heureusement on en rit après

Reply

Leave a Comment

%d blogueurs aiment cette page :